Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Lundi 11 Juin 2018 - Par Finances News

Le Maroc se dote d’un nouveau système de vigilance météorologique

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de la  stratégie météorologique Nationale, visant l’amélioration continue du système d'alerte aux phénomènes météorologiques et marins, Noureddine Boutayeb, Ministre Délégué auprès du ministre de l'Intérieur et Charafat Afailal Secrétariat d’Etat Chargée de l'Eau, ont présidé conjointement, une journée d'information et de communication sur un nouveau système de vigilance météorologique.

Ce système doit permettre de «de prendre des décisions proactives en faveur des citoyens ainsi que de tous les utilisateurs de l'information météorologique et de contribuer à réduire les effets négatifs des phénomènes extrêmes sur l'économie nationale».

Charafat Afailal a indiqué que ce nouveau système a été testé en un an et demi, de septembre 2016 à avril 2018, ce qui a donné des résultats très satisfaisants encourageants. Et d’ajouter que la Direction Météorologique Nationale assurera l’accompagnement des utilisateurs de ce produit afin qu'ils puissent l’utiliser dans les meilleures conditions.

Ce nouveau système de vigilance permettra l'observation et le suivi des phénomènes météorologiques avec l'identification et la description des risques potentiels qui peuvent en découler sur 24 et 48 heures et il évaluera leur degré de gravité à travers quatre niveaux exprimés par zones (provinces et bandes côtières) par quatre couleurs : vert, jaune, orange et rouge.

Ce système de vigilance est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 sur le site web de la Direction météorologique nationale (vigilance.marocmeteo.ma).De plus, les partenaires météorologiques nationaux peuvent également obtenir plus d'informations de manière contrôlée en consultant le site (extranet. marocmeteo.ma).

Enfin, il est à noter qu’au cours de cette journée d’information, a été signée la convention de financement du projet de gestion des risques d'inondations, financée par le Fonds de luttes contre les catastrophes naturelles. Ce projet repose sur trois axes principaux : l’observation, le suivi, la prévision et l'alerte météorologique, ensuite l'identification des zones inondables avec collecte et suivi des données hydrologiques et hydrauliques, et enfin la mise en place  de plans d'actions à entreprendre en cas de risque de crise.

Noureddine Boutayeb a présenté le projet pilote de mise en place d’un Système intégré d’Aide à la Gestion des Risques d’Inondations au Maroc financé par le Fonds de Lutte contre les effets des Catastrophes Naturelles (FLCN)  d’un montant global de 32,6 millions de DJ.

 

Ce nouveau système pilote se basera sur les trois éléments suivants :

 

- Observations, suivi, prévision et alertes météorologiques ;

 

- Identification des zones inondables et collecte, diffusion et suivi des informations hydrologiques et hydrauliques ;

 

- Mise en place de plans d’actions à entreprendre en cas de risque ou de crise.

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX