Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Lundi 30 Octobre 2017 - Par financenews

El Othmani s’entretient avec le président du parlement de la CEDEAO

 

 

Le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, a eu, lundi à Rabat, des entretiens avec le président du parlement de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Moustapha Cissé, portant sur la profondeur des liens historiques solides existant entre le Maroc et les pays d'Afrique de l'ouest sur les plans social, culturel, religieux, commercial et économique.

 

Lors de cette rencontre, le Chef du gouvernement et le président du parlement de la CEDEAO ont mis l'accent sur les énormes potentialités humaines et naturelles dont regorge le continent africain, particulièrement la région de l'Afrique de l'ouest, et qui créent les conditions favorables pour l'essor économique et le développement global de la région, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.

 

M. El Othmani a rappelé, à cette occasion, les initiatives entreprises par le Maroc sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI en vue d'accompagner le développement socio-économique des pays africains amis et ce à travers le renforcement des investissements publics et privés, le transfert d'expériences, la formation des ressources humaines, partant de l'attachement du Maroc à sa profondeur africaine, de sa volonté de renforcer la coopération sud-sud et de la foi du Royaume dans l'avenir prospère du continent africain, ajoute le communiqué.

 

Les deux parties ont évoqué dans ce cadre le processus d'adhésion du Royaume du Maroc à la CEDEAO et les larges perspectives de développement ouvertes par le retour du Maroc aux organisations africaines.

 

Le président du parlement de la CEDEAO effectue une visite au Maroc à la tête d'une importante délégation parlementaire dans le cadre de la participation de ce parlement à la réunion de concertation parlementaire africaine tenue à Rabat sous le thème : "Climat et développement durable, des accords vers l’action: vision des parlementaires africains".

 

(MAP)

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX