Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Salon du cheval: Hausse de 27% de l'élevage équin entre 2011 et 2017

Jeudi 18 Octobre 2018 - Par laquotidienne

Les naissances annuelles de chevaux sur les 5 principales races ont connu une hausse de 27% durant la période 2011 et 2017, a indiqué, jeudi à El Jadida, la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC).

Quatre mille naissances sont enregistrées avec « une nette amélioration de la qualité génétique », depuis la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la filière équine en 2011, a ajouté la SOREC, en marge de la onzième édition du Salon du cheval.

A cet effet, un bilan d’étape de ladite Stratégie rappelle le coup d’envoi, en 2017, du Centre national du transfert d’embryon à Meknès, où la pratique de cette technique consiste en l’insémination artificielle fraîche des meilleures juments barbe, qui sont donneuses, et les juments arabe-barbe, qui sont receveuses. 

Sur un autre plan, la même source fait état de résultats probants en matière de sauvegarde de la race Barbe, dont le nombre a doublé en six ans, rappelant le lancement, l’année passée, le premier Meeting national du cheval barbe et arabe-barbe.

La SOREC souligne, dans ce sens, l’organisation de pas moins de 24 concours de Tbourida ayant engagé 333 sorbas (troupes) et 6.000 chevaux, dont 80% sont des barbes et des arabes-barbes, contre 51% en 2015.

Au volet de la structuration et de la professionnalisation des courses hippiques, 650 compétitions additionnelles ont été organisées de 2011 à 2017, soit une augmentation de 37%, indique un document de la société, rappelant la sortie de la première promotion de jockeys diplômés de la formation mise en place en partenariat avec l’OFPPT, il y a deux ans.

S’agissant des infrastructures qui se sont indéniablement renforcées depuis le lancement de la Stratégie nationale, l’année précédente a été marquée par l’inauguration de l’hippodrome de Marrakech, à l’occasion de la conférence internationale pur-sang arabe, et l’ouverture du Centre national d’entrainement de Bouznika, érigé sur une superficie d’environ 30 hectares.


 

Partage RéSEAUX SOCIAUX