Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Jeudi 26 Octobre 2017 - Par financenews

Transformation digitale : la CNSS parachève sa mutation

 

 

La Caisse a initié plusieurs actions afin d’achever son processus de dématérialisation. Il y a lieu de citer le relifting du portail Damancom, la mise en place de l’application mobile «Ma CNSS» et le lancement du centre d’appels Allo Damane.

 

Avec la refonte du portail Damancom et la nouvelle application mobile «Ma CNSS», force est de constater que la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), dirigée par Said Ahmidouch (photo), est en passe de parachever son processus de dématérialisation et digitalisation, et ce au grand bénéfice des entreprises adhérentes et des assurés.

«Dans un souci de transparence totale, la digitalisation qui accroît la disponibilité de l’information, permet de surcroît à la CNSS de nouer une relation directe avec les entreprises et assurés sans intermédiaires», assure le Directeur général, lors d’une rencontre de presse organisée récemment à Casablanca.

Notons tout de même que le portail Damancom, lancé en 2003, et dont la nouvelle version offrira plus de fonctionnalités, a d’ores et déjà facilité la tâche à plus de 150.000 entreprises déclarantes. En effet, ces dernières se sont affranchies des démarches classiques (déclarations de salaire sur papier, demandes d’attestations, etc.). De plus, des économies substantielles ont été réalisées en termes de frais postaux et de transport.

Parmi les nouvelles fonctionnalités offertes aux entreprises, il y a lieu de citer l’adhésion en ligne, la consultation de compte, l’affiliation à la CNSS et l’immatriculation des salariés. D’ailleurs, l’autre satisfecit de Ahmidouch est l’application mobile «Ma CNSS» qui informe, entre autres, sur le récapitulatif de la carrière déclarée, le paiement des pensions et des allocations et le traitement des dossiers des prestations servies.

Cet outil technologique largement plébiscité figure à la première place des applications professionnelles les plus téléchargées au Royaume, avec plus de 3 millions de téléchargements. Cela dit, les responsables de la Caisse n’ont pas manqué de préciser que cette mutation digitale s’opère dans le cadre d’une démarche parfaitement sécurisée, puisque le Maroc a mis en place un dispositif législatif protégeant les données personnelles.

Last but no least, avec l’utilisation des trois langues les plus parlées au Maroc (arabe, français, amazigh), le centre d’appels Allo Damane n’est pas moins important dans le virage de la dématérialisation et de proximité amorcé durant le début des années 2000. En effet, jusqu’en juillet 2017, ce sont plus de 45.000 appels qui ont été reçus. La déclaration de salaire et le suivi du traitement des demandes de prestation, font partie des motifs d’appels les plus récurrents. ■

 

M. Diao

 

 

 

 

 

Digital
Partage RéSEAUX SOCIAUX