Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Lundi 27 Novembre 2017 - Par financenews

CTM : Le Nec plus ultra

 

 

La Compagnie de transports au Maroc (CTM), créée en 1919, est devenue le premier opérateur de transport marocain à lancer une application mobile dédiée, qui dématérialise totalement tout le processus du voyage.

 

 

Bientôt centenaire et pourtant toujours à l’affût des dernières innovations ! La CTM vient en effet de lancer l’application mobile CTM, qui permet au client d’accéder à l’ensemble des contenus en temps réel, partout où il se trouve.

Cette innovation s’inscrit dans l’ADN de la CTM, société citoyenne engagée et avant-gardiste, souligne son PDG, Ezzoubeir Errhaimini, devant les médias et autres influenceurs conviés à la conférence de lancement. Une innovation motivée par le fait que 75% des utilisateurs du site marchand de la CTM y accèdent via leur smartphone.

L’application permet ainsi de choisir le voyage, comparer les itinéraires et horaires, acheter sa place, identifier les étapes d’arrêt et de restauration ou encore trouver les agences CTM les plus proches, grâce à l’outil de géolocalisation.

L’application mobile CTM assure une sécurité totale assure le management : le choix de la place est garanti dès sa réservation et le règlement du billet s’effectue via la plate-forme CMI. Une fois payé, un billet électronique est transmis au voyageur par mail avec un code QR unique. Une dématérialisation complète, puisque le voyageur peut procéder directement à l’embarquement sans aucune autre formalité, si ce n’est enregistrer ses bagages, s’il en a.

Le PDG rappelle à juste titre que les services aux clients sont empruntés au transport aérien en termes de proximité mais également de sécurité. En effet, en plus du site marchand adossé à un call center pour répondre aux questions des clients, la société a mis en place différentes technologies notamment l’alerte à la fatigue du chauffeur du bus, le détecteur d’obstacle, l’extinction automatique du feu…

Avec cette application, dont la deuxième version est déjà en cours d’expérimentation, la CTM ratisse large, notamment du côté de la jeunesse plus banchée et plus exigeante. L’un des objectifs de la compagnie est également d’atteindre à l’horizon 2022, 15 à 20% de billets électroniques.

«Avec cette application, nous ambitionnons d’ici cinq ans qu’un tiers de nos voyageurs arrivant en agence soit déjà en possession de leur billet électronique acheté via l’application», conclut Ezzoubeir Errhaimini. ■

 

 

I.B

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX