Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Vendredi 03 Aout 2018 - Par Finances News

L’idylle entre le Maroc et la BAD se poursuit

(Photo AFP)


 

«C’est un grand honneur que d’avoir été convié à cette célébration, cela souligne le caractère privilégié de notre partenariat (…). Je réitère, ici, la volonté du Groupe de la Banque africaine de développement de soutenir la vision de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI en faveur d’une croissance inclusive et d’une prospérité partagée». Telle fut la déclaration du président de la BAD,  Akinwumi Adesina, à l’issue de la cérémonie de la fête du Trône, à laquelle il a été convié.

Le président Adesina indique que cette invitation témoigne de l’excellence des relations qui lie le Royaume du Maroc au Groupe de la Banque africaine de développement depuis 1970.

Pour rappel, en 50 ans, la BAD a participé au financement de 160 opérations dans des domaines et secteurs variés au Maroc, pour environ 10 milliards de dollars.  Son portefeuille actuel dans le pays compte 33 projets et programmes, représentant 1,3 milliard de dollars d’investissements. Plus de 80 % de ces financements sont dédiés aux infrastructures de base dans différents secteurs, notamment l’énergie (Noor Ouarzazate), l’eau, les transports (autoroute Marrakech-Agadir), l’agriculture (Plan Maroc Vert) ainsi que le développement social.

Rappelons que le premier partenariat établi en 1978 portait sur l’assainissement de l’eau potable, pour s’orienter désormais vers 5 axes prioritaires à porter économique mais surtout sociale.

La BAD est par ailleurs engagée dans 5 chantiers prioritaires appelés «High 5» avec comme ambition d’aboutir à d’une croissance forte, durable et inclusive : nourrir l’Afrique ; éclairer l’Afrique ; industrialiser l’Afrique ; intégrer l’Afrique ; et améliorer la qualité de vie des Africains.

 

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX