Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Jeudi 07 Septembre 2017 - Par financenews

Impression 3D métallique : Thales inaugure à Casablanca son nouveau bijou technologique

 

Le Groupe Thales vient d'inaugurer à Casablanca, dans la zone industrielle intégrée de Midparc à Nouaceur, son tout premier centre de compétence industriel spécialisé dans la fabrication additive métallique (communément appelée "impression 3D métallique"), en présence du ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Grâce à ce nouvel outil industriel, l'industrie aéronautique au Maroc, qui connait un essor remarquable depuis une quinzaine d'année, franchit une nouvelle étape de son développement et enregistre une montée en gamme importante, que ce soit en termes de valeur ajoutée et de contenus technologiques. L'impression 3D métallique est présentée comme une véritable révolution technologique en termes de conception et de fabrication de pièces mécaniques. Elle va engendrer une réduction des délais de développement et de fabrication de pièces à haute valeur ajoutée en alliages métalliques complexes dans tous les domaines de la mécanique, en particulier de l'aéronautique et du spatial, explique les responsables de cette usine high tech. 

Il s'agit du tout premier centre du genre du groupe Thales dans le monde. Les bureaux d'études de Thales, qu'ils soient en Europe, aux Etats-Unis, en Australie ou ailleurs, viendront imprimer leurs pièces en 3D dans ce centre, précise Jean Claude Derbes, directeur de l'usine Thales 3D Maroc. 

"Avec un écosystème aéronautique de sous-traitants déjà existant, le Maroc dispose de tous les atouts pour devenir le centre d'expertise mondial de Thales en impression 3D. L'utilisation d'une plateforme digitale sécurisée dote le centre de comptence industriel des dernières innovations en termes d'industrie connectée et d'usine intelligente et va permettre une amélioration de la compétitivité des solutions proposées à nos clients", souligne, Pierre Prigent, directeur de Thales au Maroc. "Par ailleurs, on trouve ici toutes les compétences que l'on souhaite", ajoute-t-il. 

Abondant dans le même sens, Moulay Hafid Elalamy précise que "Thales introduit au Maroc une technologie d'avenir et un métier à haute valeur ajoutée, c'est une fierté et une avancée remarquable accomplie dans le secteur industriel. Ce nouveau projet accompagne la montée en gamme de l'industrie marocaine et développe dans le Royaume des emplois hautement spécialisés".

A noter que le centre, qui a nécessité un investissement global d'environ 20 millions d'euros, est implanté sur 1.000 m2 dans la zone de Midparc à Casablanca et emploiera, à terme, une vingtaine d'ingénieurs et de techniciens marocains. Il est équipé à ce jour de deux machines de technologie dite de fusion sélective par laser. Cette usine deviendra une plateforme pour servir les besoins internationaux du Groupe et de ses clients.

 

Partage RéSEAUX SOCIAUX