Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Campagne agricole : 2018/2019 : Conditions favorables pour le démarrage

Mardi 09 Octobre 2018 - Par Finances News

 

- La précédente compagne a eu des effets favorables sur les revenus des fellahs.

- L’offre des intrants est abondante et le marché du bétail se stabilise.

 

Les préparatifs vont bon train dans le monde rural pour lancer la campagne agricole 2018/2019. Cette saison s’annonce sous de bons auspices, puisque plusieurs indicateurs favorables laissent présager un bon démarrage.

D’abord, les résultats des deux précédentes campagnes ont été excellents (96 et 103 millions de quintaux). Ces récoltes, qui ont eu un effet positif sur la trésorerie des exploitants, ont permis de tirer vers le bas les prix de certains intrants. Ensuite, Aïd Al-Adha qui a été célébré le 22 août, a contribué également à améliorer les revenus des fellahs, dont la plupart sont des éleveurs. Conséquence immédiate, le marché du bétail s’est stabilisé.

Il faut rappeler qu’en pareille période, les éleveurs ne parviennent pas toujours à entamer convenablement la saison, faute de ressources et aussi de cherté de l’aliment de bétail. Ils étaient alors contraints de vendre une partie de leurs troupeaux. Cela ne sera donc pas le cas en ce début d’automne 2018.

«Plusieurs éléments nous rassurent et nous démarrons la saison avec sérénité. Certes, nous sommes toujours dépendants de la clémence du Ciel dans les régions bours, mais avec du bon travail et en utilisant des intrants sélectionnés, nous arrivons à atténuer les effets des aléas climatiques. Si la pluie est abondante et bien répartie dans l’espace et dans le temps, nous pourrons réaliser un nouveau record des récoltes», affirme Ahmed Mahrouki, secrétaire général d’une association agricole dans la région de Berrechid.

En effet, les fellahs marocains ont réalisé des prouesses remarquables ces dernières années. Preuve en est, le rendement à l’hectare, qui était figé dans une moyenne de 19 à 20 Q /ha, est passé à 23 quintaux l’année dernière.

Pour accompagner les agriculteurs, le département de tutelle s’apprête à annoncer dans les prochains jours, différentes mesures comme la disponibilité des semences certifiées, qui devraient avoisiner 1,7 million de quintaux, ou encore les engrais et fertilisants, dont l’offre devrait dépasser 1 million de quintaux. L’OCP, principal fournisseur de ces produits, prépare sa caravane habituelle, qui sillonnera les principales régions agricoles du Royaume. Ses experts et techniciens vont animer des journées où des démonstrations et des explications seront fournies aux fellahs sur l’utilisation des engrais.

Par ailleurs, il faut souligner que les opérations d’emblavement et de préparation du sol ont déjà commencé. Plus de 5,3 millions d’hectares seront dédiés uniquement aux céréales d’automne et aux légumineuses. ■

 


Le taux de remplissage des barrages avoisine 58%

Le volume de stockage en eau des barrages a atteint, au 28 septembre 2018, 8,25 milliards de m3, soit un taux de remplissage de près de 58% contre un taux de 39,2% seulement au cours de la même période de l’année dernière.

Ces retenues en eau assurent de la visibilité pour les périmètres irrigués durant toute la saison 2018/2019 et permettent également un bon approvisionnement des nappes phréatiques des bassins versants des principaux fleuves du Maroc.

 

C.J

 

Agriculture
Partage RéSEAUX SOCIAUX