Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Marché actions : Les convictions de CFG

Jeudi 11 Octobre 2018 - Par Finances News

 

Les analystes de CFG Bank ont profité de la saison des résultats pour actualiser certaines de leurs  recommandations. Sélection.

 

Si globalement le management de CFG Bank estime que le gros de la correction  du marché actions a été consommé, il précise toutefois que certaines valeurs sont meilleures que d'autres pour capter d'éventuels mouvements de hausse. Ainsi, sur les 24 sociétés qui constituent l'univers de CFG Marchés, 9 valeurs seulement sont recommandées à l'achat. Pour le reste, la plupart sont à conserver, leurs cours cibles étant proches des niveaux de cours actuels sur le marché.

Dans le secteur bancaire, ce sont Attijariwafa bank et CIH Bank qui offrent les meilleures décotes. Valorisées à respectivement 533 DH et 335 DH, elles présentent des profils différents et atypiques. Attijariwafa bank, deuxième capitalisation de la Bourse de Casablanca, traite à des niveaux de P/E les plus bas du secteur, avec un niveau de cours/BPA attendu à 16,3 sur l'année et 15 en 2019. Son ROE est parallèlement le plus élevé du secteur (12,5% contre 10% pour le secteur).

CIH Bank, qui traite pour sa part autour de 300 DH, affiche le plus bas coût du risque de l'industrie bancaire et le plus haut rendement attendu. La banque devrait avoir un rendement de 5,5% en 2018 et 6,3% en 2019, selon les anticipations des analystes de CFG Marchés.

 

IAM : Surperformance attendue

Le parcours boursier de Maroc Telecom était plutôt flat en 2017. Mais, pour les analystes, la donne va changer cette année. Ils s'attendent à ce que l'action de l'opérateur historique fasse mieux que le marché en général et réalise une meilleure évolution que le CFG25. Fondamentalement, les analystes estiment que la valeur affiche un nouveau profil de croissance après une période plutôt difficile entre 2011 et 2015 où les gains avaient baissé de 41%. Désormais, c'est la data au Maroc et la croissance continue et accélérée sur le reste du continent, couplées à une réduction importante des charges après un long programme de restructuration, qui vont porter la capacité bénéficiaire de l'opérateur. Le bénéfice net consolidé devrait repasser au-dessus de 7 Mds de dirhams cette année, en hausse de 6,8% pour un rendement attendu de près de 5% pour l'actionnaire. Les analystes valorisent l'action à 157 DH, soit un potentiel de 11% par rapport à son cours de clôture du 21 septembre où a été émise la recommandation.

 

Risma : Un potentiel de 51%

Les analystes de CFG maintiennent leur recommandation d'acheter Risma et valorisent l'action du seul représentant du secteur touristique à 258 DH, soit un potentiel de 51% par rapport au niveau du 21 septembre. Risma serait une bonne valeur pour capter le retour de la croissance en Europe et ses répercussions sur le tourisme national, particulièrement sur les segments du 5* et du 3*, qui contribuent à hauteur de 92% dans les revenus de Risma et à 89% dans son Ebitda. Pour les analystes, Risma serait l'une des plus attractives valeurs de croissance à la Bourse de Casablanca. ■

 

Secteur minier : Des valeurs à faible potentiel

Dans l'univers des valeurs couvertes par les analystes de CFG, certaines actions sont à vendre. CMT par exemple est valorisée à 1.199 DH contre un niveau de cours autour de 1.550 DH actuellement. L'opérateur minier tournerait à plein régime et les résultats attendus en forte hausse cette année ne seraient qu'un retour à la normale après deux années de perturbations dans la production. Pour les analystes, la forte tendance haussière que connait la valeur n'est pas justifiée fondamentalement. Ils recommandent donc sa vente.

SMI, filiale du groupe Managem, est à conserver avec un niveau de cours cible légèrement en dessous du cours de Bourse. L'action est valorisée à 1.434 DH et n'offre donc pas beaucoup de potentiel par rapport aux niveaux actuels sur le marché. Les analystes ont rabaissé leurs prévisions sur la valeur après son profit warning et l'annonce d'une baisse de 41% des teneurs en argent dans ses mines. Une augmentation de la production ne devrait compenser qu'en partie cette baisse. De même, Managem est à conserver avec un cours cible à 1.300 DH, contre un cours légèrement au-dessus de 1.200 DH sur le marché. Managem devrait pâtir de la contre-performance de SMI et de la baisse du Dollar. Le marché semble d'ailleurs intégrer ces données, l'action ayant perdu quelque 27% de sa valeur sur 6 mois.

 

A.H

 

 

CFG Bank Bourse
Partage RéSEAUX SOCIAUX