Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Compte de paiement : Wafacash ouvre le bal avec JIBI

Vendredi 06 Juillet 2018 - Par Finances News

 

JIBI ! C’était attendu, c’est enfin arrivé. JIBI, c’est le nom du nouveau compte de paiement à proximité lancé ce jeudi par Wafacash. Cette nouveauté devrait constituer une réelle avancée dans l’évolution des transactions financières dans le Royaume.

Cette innovation a pour objectif d’une part, de limiter la circulation du cash dont les coûts de transaction pèsent sur l’économie, et d’autre part, «d’améliorer l’inclusion financière», selon Samira Khamlichi, PDG de Wafacash.

La mise en place de ce premier compte de paiement au Maroc s’éloigne en effet des tractations et lenteurs bancaires à travers le triptyque proximité, disponibilité et rapidité.

 

De quoi s’agit-il ?

 

Une nouveauté dans le secteur des transactions financières est toujours perçue, par le grand public, par un œil critique et un esprit réfractaire à toute innovation ou à tout changement. Pourtant l’interconnectivité des transactions et le besoin qui s’accentue de plus en plus, demandent davantage de rapidité, de fiabilité et de proximité. Justement, c’est ce qu’apporte le compte de paiement JIBI.

Concrètement, il s’agit d’une application mobile, disponible sur Playstore et Apple store, qui permet à toute personne résidant sur le territoire marocain de pouvoir disposer d’un compte à alimenter d’une valeur comprise entre 0 et 200 dirhams (depuis l’application), 0 et 5.000 dirhams ou 0 et 20.000 dirhams. Pour ces deux derniers cas, l’importance des valeurs exige de se déplacer dans une agence Wafacash. Par ailleurs, l’alimentation de ce compte se fait dans une agence ou par carte bancaire.

Ainsi, toute personne disposant d’un compte JIBI peut acheter depuis son smartphone, dans n’importe quelle boutique du pays, pourvu que le boutiquier ou commerçant dispose lui aussi d’un compte JIBI, en attendant l’interopérabilité dont la mise en œuvre est prévue pour septembre, et qui permettra de réaliser des opérations avec tous les autres acteurs du m-paiement.

En d’autres termes, le citoyen marocain peut recharger du crédit, acheter son hamburger, des médicaments, payer son taxi, envoyer et recevoir de l’argent, payer en ligne, consulter l’historique de ses opérations etc. D’ailleurs, pour plus de flexibilité, un compte JIBI pro est destiné exclusivement aux professionnels, c’est-à-dire à ceux qui utilisent la plateforme pour des besoins d’activités commerciales.

 

A lire  >  Etablissement de paiement : Chasse ouverte sur le terrain bancaire

            >  Etablissement de paiement : Une deuxième vague d’agréments prévue en juillet

 

JIBI c’est bien, mais à quel prix ?

 

Cette question est sans doute celle qui revenait le plus souvent lors du lancement du compte de paiement. Mais la PDG de Wafacash se veut claire et rassurante : «la grille tarifaire n’est pas encore finalisée mais, sera, de loin, beaucoup plus moindre que les grilles jusque-là imposées par les banques. Mieux, pour une bonne appropriation du produit, les transactions des deux premiers mois seront gratuites. Les tarifs ne seront, dès lors, appliqués qu’à partir du 1er septembre».

 

Y a-t-il des risques ?

 

Pour toute innovation technologique, il est difficile de décréter zéro risque. Néanmoins, selon les concepteurs de cette plateforme, si l’utilisateur suit les conseils prodigués, la sécurité sera totale. En effet, un mot de passe, tel que nous en utilisons pour préserver nos téléphones portables des indiscrétions, est donné à tout client de JIBI. Naturellement, la confidentialité de ce code est la pierre angulaire sur laquelle repose la sécurité de son compte.

 

 

Par S. T

 

 

Banque Digital
Partage RéSEAUX SOCIAUX