Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Jeudi 19 Octobre 2017 - Par Finances News

Atlanta assurances : démarrage officiel de la filiale ivoirienne

La compagnie marocaine d'assurances Atlanta a célébré, mercredi soir à Abidjan, le démarrage officiel de ses activités en Côte d’Ivoire, premier marché de la zone CIMA (Conférence inter-africaine des marchés d’assurance).

La cérémonie du lancement officiel des activités d’Atlanta Assurances Côte d’Ivoire a été rehaussée par la présence des ministres ivoiriens des Transports et de l’Agriculture et du Développement rural, respectivement Amadou Koné et Mamadou Sangafowa Coulibaly, et de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani.

Prenant la parole à cette occasion, le président directeur général d’Atlanta Assurance, Mohamed Hassan Bensalah a d’abord rappelé «qu’il y a un an, nous avons reçu l’agrément pour le lancement des activités et, aujourd’hui, nous célébrons fièrement le démarrage officiel de nos activités en Côte d’Ivoire».

Selon M. Bensalah, le secteur des assurances constitue un véritable curseur du développement d’un pays et de sa population.

L’assurance santé, l’assurance multirisque professionnelle et l’assurance multirisque industrielle sont autant de véritables outils de croissance qui permettent aux individus, «à nos clients, d’investir à long terme et d’envisager l’avenir avec davantage de sérénité», a-t-il étayé.

Déroulant sa vision pour le succès de la compagnie, le PDG d’Atlanta Assurances a affirmé que «nous devons préserver notre proximité des clients et surtout notre crédibilité, qui sont un enjeu de taille. C’est de cette façon que nous arriverons à toucher tout notre public cible et améliorer nos taux de couverture».

Pour lui, la force d’Atlanta Assurances réside dans sa fine connaissance du métier et des besoins de sa clientèle.

Et «c’est pour cette raison d'ailleurs que nous nous appuyons sur une équipe de collaborateurs ivoiriens qui maitrisent parfaitement les réalités du terrain», a-t-il poursuivi.

Bien au-delà du métier d'assureur et de l’investissement s'y rapportant, «nous avons des missions auxquelles nous croyons : celles de développer, de consolider et de rendre encore plus fructueux le partenariat et les échanges entre nos deux pays frères : le Maroc et la Côte d’Ivoire», a-t-il fait remarquer.

La Côte d’Ivoire est le premier marché de la zone CIMA avec un chiffre d’affaire de près de 303 milliards de CFA de chiffre d’affaires en 2016.

Pour rappel, Atlanta Côte d’Ivoire Non Vie a reçu, en date du 20 octobre 2016, du Ministre auprès du Premier Ministre, chargé de l’Économie et des Finances de la République de Côte d’Ivoire, l’agrément requis en vue d’exercer l’activité d’Assurance Non-Vie toutes branches confondues et ce, après l’avis favorable de la Commission Régionale de Contrôle des Assurances de la CIMA.

Cette implantation a requis un investissement de 5 milliards de Francs CFA (plus de 82 millions de Dhs).

Cette opération de croissance d’Atlanta Assurances s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement régional de son actionnaire de référence, le Groupe Holmarcom, déjà présent au Sénégal et au Bénin.

 

(MAP)

 

 

 

 

Atlanta Assurance
Partage RéSEAUX SOCIAUX