Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Lundi 19 Mars 2018 - Par Finances News

Assurances : Atlanta surperforme encore le marché

 

- L'assureur Atlanta termine l'année 2017 sur des niveaux record, le chiffre d'affaires consolidé dépassant pour la première fois les 4 Mds de dirhams.

- L'assureur a continué de profiter de bonnes conditions sur les marchés financiers, particulièrement sur les actions, et d'une bonne dynamique de la branche Vie.

- Atlanta croît pour la quatrième année d'affilée plus rapidement que le marché, améliorant ainsi ses parts de marché.



Atlanta Assurances enregistre au 31 décembre 2017 une croissance significative de son chiffre d’affaires social de 17.1% par rapport à l’exercice 2016 pour se situer à 2.271 millions de dirhams. L’activité Non Vie affiche un chiffre d’affaires de 1,84 Md de dirhams avec une croissance de 8.6%. La branche Vie progresse de 77.4% avec un chiffre d’affaires de 426 millions de dirhams. Cette deuxième branche profite de la bancassurance d'une part, grâce au partenariat avec CIH Bank, et de nouveaux contrats en propre d'autre part. 

La Vie représente désormais une part de près de 19% dans l'activité de l'assureur. Le résultat technique ressort à 234 millions de dirhams avec une progression de 26.5%, grâce à la maîtrise des ratios techniques et à l’amélioration des résultats financiers (+21,6%). L’ensemble de ces indicateurs permettent à Atlanta d’enregistrer un résultat net de 193 millions de dirhams, dégageant ainsi une croissance de 20.2% d'une année à l'autre. 


Sinistralité automobile : Problématique de place 

Le management de la compagnie a donné une conférence de presse lundi pour faire le point sur l'activité. La question de la sinistralité automobile, véritable problématique de place pour le secteur, y a été évoquée. Selon Fatima Zahra Bensalah, administrateur directeur général d'Atlanta et Jalal Benchekroun, Directeur général, c'est la fréquence des sinistres matériels dans l'automobile qui est pointée du doigt par les compagnies. Elle varie entre 15 et 30% selon les assureurs.

"Nous avons le même phénomène chez Atlanta mais nous sommes moins touchés que le marché", indique Jalal Benchekroun, mettant en avant une sinistralité globale qui progresse modestement cette année (+7,5%) à 1,55 Md de dirhams. Pour limiter la sinistralité globale, Atlanta a profité d'une baisse des sinistres dans le Coroporate qui a contrebalancé la sinistralité automobile.

Abdelilah Laamarti, directeur général de Sanad, a pour sa part expliqué que cette hausse des sinistres dans la branche la plus dynamique du marché, l'automobile, s'explique par deux grands phénomènes. Il s'agit de la fraude, que le management estime "maîtrisable"et des problématiques de "densité" dans les villes ainsi que l'âge moyen du parc automobile, évalué à 16 ans, et qui rend le marché risqué.

Selon Laamarti, la solution à ce type de problématiques dépend aussi bien des compagnies que de l'Etat. "La grande étude lancée par la fédération sur la sinistralité automobile a permis de dégager des grandes lignes. Il faudra maintenant opérer des croisements et faire de nouvelle analyses pour aboutir aux conclusions définitives de l'étude", a expliqué Fatima Zahra Bensalah. Rappelons que cette étude lancée par la FMSAR devrait aboutir sur des décisions concrètes pour endiguer ce fléau. 

A l'international, le management a clairement exprimé sa volonté de se concentrer sur le développement des jeunes filiales en Côte d'Ivoire avant de passer à autre chose. Fatima Zahra Bensalah a indiqué dans ce sens que les activités dans le pays ont dégagé 2 MDH de chiffre d'affaires pour les six premiers mois d'activité. "Nous restons pour l'instant principalement axés sur la côte d'Ivoire" a-t-elle indiqué. 

 

Les plus-values latentes dépassent 1,6 Md de dirhams


Au terme de l'exercice, les plus-values latentes dépassent le milliard de dirhams selon le management de la compagnie. 1,6 Md exactement, en hausse de 300 MDH par rapport au premier semestre. La performance réalisée dans les placements a permis de dégager un résultat financier en progression de 21,6%, tiré par le rendement du portefeuille actions.

Le groupe Atlanta dispose d'un portefeuille de placement de 11,6 Mds de dirhams, dont 6,1 logés dans Sanad et 5,4 Mds dans Atlanta. Le groupe a d'ailleurs réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 4.192 millions de dirhams, comparé à 3.690 millions de dirhams en 2016, en hausse de 13.6% par rapport à la même période de 2016. Le résultat net consolidé ressort à 212 millions de dirhams en très forte progression de 37.8%.

 

 

Atlanta Assurance
Partage RéSEAUX SOCIAUX