Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Dimanche 08 Avril 2018 - Par Finances News

Alliances : les objectifs de la restructuration atteints

 

- L’endettement net global devrait être réduit à 2 milliards de dirhams au 31 décembre 2018.

- Le point sur ce qui reste à faire.

 

 

Amélioration de la gouvernance, retour aux fondamentaux du métier, réduction des charges financières et restructuration de la dette privée sont autant de promesses faites par Alliances au lendemain de l'arrivée de son nouveau Directeur général il y a à peine 2 ans. Force est de constater que toutes les promesses (ou presque) ont été tenues.

Le groupe, qui constate une réduction significative des frais financiers qui baissent de 63% par rapport à fin décembre 2016, s'attend à ce que l’endettement net global soit réduit à 2 milliards de dirhams au 31 décembre 2018 après l’extinction de la quasi-totalité de sa dette bancaire.

Cela dit, deux objectifs stratégiques restent à atteindre : le repositionnement de la station Lixus et une augmentation de capital annoncée dès le début de la restructuration. Sur Lixus, dont une partie rentre dans l'opération de titrisation d'Alliances, validée récemment par l'AMMC, 750 MDH d'actifs ont été cédés. Le groupe avait investi 1,2 Md de dirhams dans la station.

Le reste doit encore être repositionné pour «offrir un produit plus en adéquation avec la demande nationale», indique Ahmed Ammor, en conférence de presse. Un hôtel y a par ailleurs été ouvert l'été dernier et le golf est en activité. Le DG d'Alliances a par ailleurs indiqué que grâce à l'opération de titrisation lancée et validée, l'endettement consolidé est de 3,65 Mds de dirhams contre 3,52 Mds de DH de fonds propres, soit un ratio d'endettement en nette amélioration depuis 2016.

Concernant l'augmentation de capital, le management précise un peu plus le calendrier, mais ne souhaite pas s'engager sur une date. Il indique qu'elle sera lancée après le visa de l'AMMC pour le reprofilage du reliquat de la dette privée. Ce reliquat est de 1,9 Md de dirhams et Alliances souhaite l'échelonner sur 10 ans.

«On préfère lancer l'augmentation de capital immédiatement après le visa de l'AMMC. Cela nous permettra de présenter une meilleure mariée aux investisseurs désireux de participer à l'augmentation de capital aux côtés de notre actionnaire de référence», indique Ammor. A horizon court terme, le management rappelle que 1,1 Md de dirhams de chiffre d'affaires prévu pour 2017 a été décalé pour le premier semestre 2018 avec l'opération de titrisation.

Concernant les obligations remboursables en action émises par le groupe en 2015, dont la reconversion est prévue fin avril et qui avait permis à Alliances de faire un roulement d'échéance, le management indique que le remboursement va se faire normalement, conformément à ce qui a été prévu lors du lancement de cette opération.

Pour rappel, ces ORA portent sur un montant d'1 Md de dirhams et ont comme date d'échéance le 30 avril 2018. ■

 

 

A.H

 

 

 

immobilier Alliances
Partage RéSEAUX SOCIAUX