Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×
Vendredi 09 Juin 2017 - Par financenews

Automarché : Les signes du ralentissement ?

 

Les ventes automobiles neuves ont totalisé au cours des cinq derniers mois de l'année en cours 69.116 unités, soit une hausse de 2,7%. Le marché met un terme au cycle de croissance à deux chiffres qu’il a connu depuis deux ans.

 

Le marché de l'automobile neuve est en perte de vitesse. S'agit-il d’un ralentissement qui s’inscrit dans la durée ou bien est-ce juste conjoncturel du fait que l’année dernière, le mois de mai avait coïncidé avec l’organisation de l’Auto Expo où les cessions de véhicules neufs avaient explosé ?

En effet, l’analyse par mois laisse ressortir que mai 2017 a connu la vente de seulement 13.929 unités, en baisse de 28,12% comparativement avec la même période de l’année dernière. Il est donc essentiel d’attendre les prochains mois pour constater l’évolution réelle du marché.

Par segment, les voitures particulières ont atteint un volume de 63.800 unités, soit une petite hausse de 1,06%. L’utilitaire léger ou le VUL a enregistré 5.316 véhicules, soit une progression de 27,57%. Dans le top 10 des ventes VP, on note un trend baissier qui caractérise plusieurs marques. Dacia est largement en tête avec 19.838 unités, soit une hausse de 14,01%. La marque low cost continue de séduire les acquéreurs à prix réduit.

Elle est suivie par sa consoeur Renault qui totalise un volume de 7.960 véhicules, soit une progression de 23,72%. Ford est troisième affichant au compteur 5.192 véhicules cédés mais accusant une baisse de 15,89%. La quatrième place revient à Peugeot qui fait du surplace avec 4.253 unités écoulées. Volkswagen s’accroche jalousement à la cinquième place, réalisant des ventes de 4.143 véhicules. Elle est en quasi-stagnation, sa croissance est limitée à 0,46%. Hyundai est sixième, le nombre d’immatriculations a atteint 4.102, soit un recul de 15,14%. La septième place a été décrochée par Nissan qui affiche 2.746 ventes, essentiellement des Qashqai, soit une hausse de 7,14%.

Fiat a dégringolé à la huitième place avec 2.741 unités vendues et une baisse de 30,97%. Citroën est fidèle à sa neuvième place avec 2.643 unités marquant une progression de 3,61%. Enfin, Toyota est dixième avec 1.489 immatriculations enregistrant une baisse de 12,62%. Dans le segment de luxe, le ralentissement est saillant sauf pour Audi qui affiche un volume de 931 unités en progression de 22,02%. Mercedes a vendu 1.177 voitures en croissance de 12,74%. BMW cumule 1.131 immatriculations, soit une hausse de 4,05%.

Le segment du 4x4 est fortement impacté. Jeep affiche 468 immatriculations en recul de 47,53%. Land Rover, pour sa part, a vendu 571 unités, en baisse de 28,62%. Le VUL, quant à lui, présente une trajectoire différente, les principales marques affichent bonne mine. Ford est en tête en écoulant 907 unités, en hausse de 19,66%. Elle est suivie par Fiat avec 893 unités et une croissance de 16,8%. Renault occupe la troisième place avec 625 immatriculations et une progression de 32,14%. Mitsubishi a vendu 612 unités, soit une hausse de 27,77%. ■

 

C. Jaidani

 

 

Automobile
Partage RéSEAUX SOCIAUX