Inscrivez-vous à Notre NewsLetter


×

Les recommandations de la Cour des comptes à la CDG

Lundi 07 Janvier 2019 - Par Finances News


La Cour des comptes a rendu public un rapport sur la mission de contrôle de la gestion de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG). Cette mission a porté principalement sur la gouvernance et la stratégie, la mobilisation et l’investissement des ressources ainsi que la politique de filialisation des activités.



La Cour des comptes recommande à CDG de se recentrer sur son métier de base notamment la conservation et la gestion des fonds d’épargne,  étudier l’opportunité de sortir de l’activité "bois", des sociétés de services aux entreprises et des sociétés de développement local et de réorganiser le secteur touristique et étudier l’opportunité de sortir de l’exploitation directe des unités hôtelières. Il est même recommandé de sortir du segment d’activité "logement économique et social".

Au niveau de la gouvernance, elle recommande aux pouvoirs publics de procéder à la refonte du cadre juridique et institutionnel régissant CDG, de manière à ce qu’il puisse se conformer aux meilleures pratiques de gouvernance d’entreprise et à la CDG de renforcer le dispositif de contrôle interne et mettre en place un dispositif de gestion des risques à l’échelle du groupe.

Dans ses réponses à la Cour des comptes, CDG souligne que le déploiement de la nouvelle stratégie sera l'occasion d'un recentrage de CDG sur ses métiers de base. En effet, la nouvelle stratégie du groupe CDG privilégiera les modes d'intervention "expert", "co-financeur" et "investisseur" par rapport au mode « opérateur « adopté pendant longtemps par le groupe. Ces nouveaux modes permettent de gagner en capacité d'intervention tout en gérant au mieux les risques du groupe. Un travail de restructuration du portefeuille lié à la filière bois a été initié, ainsi que la cessation d'activité de SFCDG et cellulose du Maroc dont la cession de l'outil de production a été initiée via un appel à manifestation d'intérêt. Concernant une activité connexe à la filière bois, CDG a procédé, courant 2017, à la cession de la totalité de sa participation au niveau de la société de fabrication du papier Med Paper. La réorganisation de l'activité touristique a été initiée et se poursuit à travers le regroupement des actifs au sein de Madaef qui assurera la fonction "propriétaire", la sortie progressive du périmètre des actifs non stratégiques et le recentrage sur les actifs à fort potentiel. Quant aux futurs investissements dans des projets hôteliers, ils seront réalisés dans une logique minoritaire et purement financière. En matière de développement des stations touristiques, les efforts de CDG seront concentrés sur les deux stations de Saidia et Taghazout. Une restructuration de la CGI a été amorcée, dont DAM est une filiale spécialisée en logement économique et social, pour en faire un promoteur immobilier performant.

CDG a en outre envisagé un rééquilibrage dans la stratégie 2018-2022 pour aboutir, à terme, à une allocation renforcée par des instruments de taux (obligataire et monétaire…) permettant d’offrir une rémunération récurrente du passif et une consommation en fonds propres plus soutenue.  

Partage RéSEAUX SOCIAUX